jeudi, avril 25"Rappelez-vous, le diable a peur des gens heureux !" (Don Bosco)

Visite extraordinaire à KALEMIE

La Communauté Salésienne de Don Bosco récemment installé à Kalemie a eu l’honneur de d’accueillir le Père Alphonse OWOUDOU Supérieur Régional de l’Afrique et Madagascar pour la visite extraordinaire du samedi 23 au mardi 26 mars 2024, la toute première extraordinaire de son histoire. Kalemie est la dernière communauté de l’AFC à être visiter par le Régional. Comme dans toutes les communautés de la province, Kalemie a réservé un accueil chaleureux au Père Alphonse ; d’abord à l’aéroport national de KAHINDA, une délégation restreinte puis dans l’enceinte de la communauté Salésienne à Kahite une délégation imposante des AEDBs, des Professeurs de l’ITPL Don Bosco, des parents et des jeunes, élèves de l’ITPL. La cérémonie d’accueil autour de notre Hôte n’a duré que deux heures. À l’issue de cette cérémonie, le Père Régional a pris la parole et le premier mot qu’il a prononcé c’était un remerciement qu’il a adressé à tous pour l’accueil lui réservé. Le dimanche des Rameaux, il a célébré l’Eucharistie avec les fidèles du secteur Tabacongo tous réunis à la chapelle centrale de Tabacongo, là aussi après la messe, les activités culturelles ont eu lieu pour son accueil. À cause des pluies diluviennes qui se sont abattues sur Kalemie le vendredi et samedi, la route qui donnait l’accès à Tabacongo était presque inaccessible avec des inondations sur la route. Grâce à Dieu, la communauté y est parvenue. De retour de Tabacongo, Le Père Régional a rencontré d’abord les vocationnels et aspirants puis les AEDBs et enfin il a été accueilli par son E. Mgr Jean Christophore AMADE ALOMA Évêque de Kalemie-Kirungu à l’évêché. La journée du lundi a été aussi décisive, il a reçu encore une fois un accueil favorable et a donné son premier mot du matin aux élèves de l’Itpl Don Bosco. Pour arriver à se développer comme l’ont fait les allemands après la période post guerre, ce qui pourrait être aussi notre cas, le Père Régional a résumé son mot du matin en trois mots travailler d’abord pour subsister en gagnant son pain honnêtement, ensuite devenir compétent dans son domaine et afin avoir l’esprit de la compétitivité sans se comparer à l’autre. Après il a rencontré le gouvernement des élèves et après le corps professoral. Le mardi dernier jour de la visite il a dit également son dernier mot du matin dans lequel il a ajouté aux trois mots subsistance, compétence et compétitivité un quatrième : l’attitude un concept très important pour une bonne formation. De retour à la communauté, il a conclu sa visite par les encouragements et recommandations autour de 14heures il a pris le vol pour Lubumbashi. Une visite de courte durée mais très encourageante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *