jeudi, avril 25"Rappelez-vous, le diable a peur des gens heureux !" (Don Bosco)

Un nouveau générateur pour l’hôpital « Afia Don Bosco » de Lubumbashi.

Grâce à la solidarité internationale promue par la Procure Missionnaire Salésienne « Salesian Missions, » basée à New Rochelle, aux États-Unis, l’« Afia Don Bosco Hospital, » situé à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo , dispose d’un nouveau générateur qui fournit de l’électricité en permanence à l’établissement sanitaire salésien. L’hôpital, qui fonctionne 65 % du temps grâce à un générateur, subit de fréquentes coupures de courant, affectant sa capacité à fournir aux patients des soins médicaux adéquats. L’hôpital est une polyclinique qui dispense des soins médicaux à l’importante population de Lubumbashi et des environs. Les patients de tous âges comptent sur ses services, y compris les Salésiens et les familles qu’ils accompagnent à travers toutes les activités de leur œuvre. L’ancien générateur en service est récemment tombé en panne, laissant l’hôpital et ses patients dans une situation précaire. Grâce au nouveau générateur, l’« Afia Don Bosco » fonctionne de manière plus efficace et efficiente.L’hôpital « Afia Don Bosco » dispose de 156 lits et de services spécialisés, dont radiologie, urgences, médecine générale, médecine interne, pneumologie, gynécologie et obstétrique, dermatologie, dentisterie, kinésithérapie, pédiatrie, chirurgie générale, neurochirurgie, psychiatrie, ophtalmologie, oncologie et plus encore. Le Dr Christian Mbuya, directeur médical de l’hôpital, a déclaré à l’occasion : « Nous remercions sincèrement les bienfaiteurs qui soutiennent l’hôpital Afia Don Bosco. Ce don est important pour la santé et le bien-être de chaque patient. Grâce à cette garantie électrique, les risques liés aux coupures de courant dans cet environnement hospitalier seront réduits. »

Les Salésiens travaillent en République Démocratique du Congo depuis plus de 100 ans, veillant à ce que les enfants les plus vulnérables ne soient jamais oubliés. Les écoles et programmes salésiens primaires et secondaires posent les bases de l’apprentissage précoce, alors que les programmes salésiens commerciaux, professionnels et agricoles offrent à de nombreux jeunes l’opportunité d’un avenir stable et productif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *